Lire la version complète

Dès la page 3 du livret programme de la liste Landerneau Dynamique et Durable, les premiers chiffres, sur la population landernéenne, posent question. En toute connaissance de cause Monsieur LECLERC oublie de comptabiliser certaines parties de la population landernéenne une année, mais ne les oublie pas l’année suivante.

Soyons précis et sérieux : il suffit d’aller voir d’une part les chiffres de l’INSEE qui font foi pour dénombrer la population (ce sont les recensements de 2006-2011 et 2016, actualisées au 31 décembre 2019) ; d’autre part les chiffres des services de l’état-civil arrêtés au 31 décembre 2019.

Ainsi, l’équipe de Monsieur LECLERC nous annonce 14 999 habitants en 2008 et 16 398 en 2020 (enfin au 31 décembre 2019), soit 1 399 habitants de plus. Super !

Sauf que … Il n’a pas pris les mêmes chiffres selon l’année.

En effet, dans la population d’une ville, l’INSEE additionne la population municipale et la population « comptée à part » (entendez les internes, les étudiants, les militaires, etc. qui ont gardé une adresse landernéenne)

Monsieur Leclerc joue donc avec les chiffres en prenant en compte pour l’année 2008 la population municipale, et en 2020 en avançant le chiffre de la population totale !
Comparons ce qui est comparable !
Les bons chiffres à comparer sont : en 2008 15 523 habitants (population totale) et en 2020 16 398 habitants (population totale).
Soit une augmentation de 875 habitants (et non 1399)

Approximatif…

Autre sujet : le nombre de logements sociaux construits sur la commune de Landerneau.

Sur son site de campagne, Monsieur LECLERC revendique : « Depuis 2008 nous avons permis d’ailleurs la création de 200 logements sociaux supplémentaires et nous continuerons ».

Une source officielle (https://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/le-parc-locatif-social-au-1er-janvier-2019) nous permet de vérifier d’identifier le nombre de 119 logements sociaux neufs entre 2009 et 2018. Alors les 81 logements sociaux pour atteindre les 200 annoncés : où sont-ils ?

Ils ont été construits en 1 année en 2019 ? Ils correspondent peut-être aux logements sociaux en accession ? Pourtant en 6 ans il y a eu 438 prêts en accession sociale sur tout le Finistère : Landerneau en aurait « capté » 81 ???

Encore un mystère à élucider !

Et pour l’avenir ?

Landerneau, en tant que commune de plus 15 000 habitants appartenant à une communauté de communes de plus de 50 000 habitants, doit respecter un certain taux de logements sociaux (20 ou 25 % selon les besoins avérés en logements sociaux du territoire).

Aujourd’hui, au sens de la loi SRU qui a créé cette obligation, Landerneau compte 16 % de logements sociaux. La commune devra être en conformité avec la loi SRU en 2023 et pourra bénéficier grâce à une autre loi votée depuis (la loi ELAN) de 3 ans supplémentaires pour atteindre ce pourcentage, soit jusqu’en 2026, et soit 330 logements sociaux à livrer d’ici là.

Si ce taux n’est pas atteint, la commune se verra infliger des pénalités financières par l’État.

Lire la version complète

Emmanuel pour le Collectif « Landerneau pour tous »
Emmanuelevil ar skipaihl « Landerne d’an holl »

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire