Conseil Municipal du 20 mai 2020 – Déclaration liminaire du collectif Landerneau pour Tous

Mesdames, messieurs les conseillers
Monsieur le Maire

Nous nous réunissons aujourd’hui dans des circonstances tout à fait exceptionnelles, 2 mois après la date prévue.

Sur le plan sanitaire, le monde, la France connaissent une crise sans précédent et aux conséquences humaines dramatiques. Sur d’autres plans, les conséquences seront aussi majeures, même si aujourd’hui nous ne les mesurons pas encore avec précision. Sur notre territoire, pour l’instant, le pire semble avoir été évité grâce à la mobilisation de toutes les énergies et notamment celles des soignants, des associations et des services de la ville dont nous saluons ici le travail et l’engagement. Merci à toutes et tous.

Nous regrettons toutefois que la gestion de cette crise n’ait pas été plus largement partagée au sein du conseil municipal durant cette difficile période. Alors que d’autres municipalités avaient continué de
fonctionner démocratiquement, nous avons dû réclamer une réunion du conseil par visioconférence pour pouvoir échanger sur certaines décisions, ou plutôt être informés de choix faits de façon pour le moins rapide et unilatérale (je veux parler ici par exemple du retour à l’éclairage de nuit). La consultation des élus et de la population, ne doit pas être un simple affichage à but électoral. Le conseil municipal ne doit pas être une simple chambre d’enregistrement de décisions prises dans votre bureau et annoncées dans la presse sans consultation des commissions municipales et délibérations du conseil.

Nous l’avons constaté encore cette semaine avec le projet de passerelle, véritable serpent de rivière aux coûts toujours plus élevés, que vous avez soudainement décidé de remettre à plat sans autre forme de procès et surtout sans consultation, ni même information du conseil municipal. Vu l’ampleur de la dépense, l’intérêt pour le moins discutable et les débats suscités, ne serait-il pas enfin venu le temps de soumettre enfin ce projet à l’avis des Landernéens via, par exemple, le futur conseil participatif annoncé dans votre programme ? Ce serait la preuve que votre engagement pour un Landerneau co-construit avec les habitants n’est pas simplement à but électoraliste.

Sur le plan démocratique et politique, la situation est tout aussi inquiétante. Avec une abstention à plus de 60 % des électeurs, nous sommes le conseil municipal le plus mal élu de l’histoire de Landerneau. Vous l’avez largement emporté mais avec moins de voix qu’il n’y avait de Schtroumpfs sur le parking de St-Ernel le week-end précédent les élections ! Quant à nous, nous avons nous recueilli 1225 voix ce qui est moins que l’assistance présente à un match à la Cimenterie ! Bien sur, la crise sanitaire explique en partie ces
chiffres mais pas seulement, le malaise est plus profond. Nous devons tous ici nous interroger sur la mobilisation décroissante des électeurs, même pour les élections locales. Nous devons tous ici nous rappeler
ces chiffres et nous montrer humbles lorsque nous parlerons au nom des Landernéens et de l’intérêt général. Ce devoir vous incombe particulièrement, vous qui aurez en charge la municipalité pour les 6 ans à venir. Tous les projets de votre programme vous engagent et vous devrez rechercher à rassembler au-delà des 27 %
d’électeurs qui vous ont apporté leur soutien. Vous dirigerez la ville pour l’ensemble de nos concitoyens et non pas pour 27 % d’entre eux. Pour sa part, le collectif « Landerneau pour tous » saura vous le rappeler au besoin tout au long de ce mandat.

Merci de votre attention

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire