Halte à la spéculation immobilière !

Le collectif « Landerneau pour tous » proteste contre le projet de construction sur l’îlot Belhommet annoncé par la société Five Promotion qui symbolise tous les excès de la spéculation immobilière frappant notre ville depuis des années avec la complicité passive de l’actuelle majorité !

D’abord au niveau des prix : on annonce des prix à 145 000 euros pour 35 m² soit plus de 4100 euros le m² ! Cette barre symbolique est maintenant franchie régulièrement à Landerneau avec une hausse de plus de 20 % des prix en un an. On connaît les effets de cette envolée : impossibilité pour les jeunes actifs et les ménages d’acheter en ville, vieillissement de la population, hausse des mobilités du fait de l’éloignement domicile/travail … Cette évolution nationale est dans notre ville aggravée par la volonté affichée de la municipalité de confier la construction de nos logements exclusivement au secteur privé plus soucieux de rentabilité que de modération des prix.

Pourtant des solutions existent pour peu qu’on veuille s’en saisir : un projet communal sur ce terrain appartenant à l’origine à la mairie aurait, par exemple, permis d’abaisser les coûts de construction de 10 à 15 % voire de 30 % avec un Bail Réel Solidaire où le propriétaire ne possède que son logement et loue le terrain à la ville pour une très longue durée. Le choix a été fait de privilégier un promoteur immobilier plutôt que l’intérêt des Landernéens.

Ensuite sur le nombre de logements sociaux. De nouveau, ici, on est en service minimum, soit 20 % des logements, le seuil légal imposé. Ce petit effort ne suffira pas à rattraper notre retard (16 % actuellement, soit plus de 300 logements manquants). Il faut imposer aux promoteurs un chiffre bien plus important de logements sociaux auxquels les 3/4 des Français sont exigibles pour respecter la loi et espérer lutter contre la hausse des prix de l’immobilier. De nouveau, on ne peut que constater l’absence de volonté politique de la majorité actuelle.

Enfin, scandale ultime, ce projet immobilier privé prévoit une « offre LMNP ». Derrière, ce terme se cache une possibilité offerte aux investisseurs d’acheter des biens immobiliers destinés à la location meublée non-professionnelle défiscalisé, donc aux frais de l’état et des citoyens et, comble du cynisme, meublés par le promoteur qui, en outre, propose sur son site une vidéo expliquant comment échapper à l’impôt sur les bénéfices engendrés ! Il s’agit ici, pour être clair de logements neufs destinés à la location type AirBnb. Cette offre est une première à Landerneau qui souffre déjà de la forte présence de ces logements entiers (la location de chambre chez l’habitant ne pose pas les mêmes problèmes) proposés à la location touristique au détriment des besoins des habitants.
Leur nombre a presque doublé en deux ans, il s’agit aujourd’hui plus de cinquante appartements, souvent T1 ou T2, ceux qui manquent cruellement pour les jeunes actifs à Landerneau. Là aussi, la municipalité peut agir et contrôler cette dérive, sans attendre d’être classé zone touristique en tension au lieu de hausser les épaules avec fatalisme.

Le collectif « Landerneau pour tous » refuse cette logique libérale du tout privé qui livre notre ville aux promoteurs et spéculateurs immobiliers avec la complicité de la majorité municipale actuelle au
détriment des Landernéens chassés de leur propre ville
. D’autres voies sont possibles, il faut seulement avoir la volonté de les emprunter, un peu de courage politique suffit.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire Annuler la réponse.